Les Maisons : Styles > Maison Positive ou Zéro énergie > Maison positive : explications

Maison positive : explications

Bienvenue sur Architecte-PACA.com Le BLOG ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute recevoir « le Guide GRATUIT des 10 Erreurs à Éviter pour Dessiner son Plan de Maison », Cliquez alors ICI >>Qu’est-ce qu’une maison positive ou zéro énergie ? La maison positive ou zéro énergie est une maison différente d’une maison passive, la maison… Lire la suite »

Qu’est-ce qu’une maison positive ou zéro énergie ?

La maison positive ou zéro énergie est une maison différente d’une maison passive, la maison positive définit une maison développant plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Cette maison fournie aux occupants une énergie supérieure à l’énergie consommée dans le cadre d’un usage normal.

L’optimisation de la consommation énergétique d’une maison rend une maison passive, mais la maison positive offre un confort supérieur car il est également possible de revendre une partie de l’énergie non consommée et produite à partir des éléments architecturaux mis en oeuvre.

À l’instar de la maison zéro énergie, et tout à fait imaginable dans un futur proche que l’ensemble des maisons ne consomment quasiment plus d’énergie mais en produisent. Cet objectif est très certainement plausible dans les années à venir. Le Grenelle de l’environnement souhaite et oriente l’ensemble de la construction neuve et réhabilitation vers cet objectif de réduire drastiquement les consommations d’habitation. Il est d’ordre public, que 30 % de la consommation énergétique et due à la consommation de l’habitation.

Comment concevoir une maison positive ?

La question que nous posons présents et comment obtenir une maison positive  à l’heure d’aujourd’hui ? Il est évident que la construction d’une maison positive passe par une conception beaucoup plus précise et orientée architecturalement.

Concevoir une maison qui ne consomme aucune énergie et même en produit doit passer impérativement par une phase de conception très pointue entre deux acteurs architecte et bureau d’études thermiques. Dès à présent pour la conception d’une maison bbc (bâtiment basse consommation), doit impérativement être validé par une étude thermique via un bureau d’études qualifié. Allant au-delà d’une BBC, la maison positive a pour objectif zéro énergie ou surplus d’énergie, donc l’interprétation architecturale des codes techniques fournis par le bureau d’études doit permettre un aller retour sans concession.

De plus en plus, le partenariat bureau d’études thermiques/architectes offrent des garanties de résultats et rendent des projets de maisons individuelles beaucoup plus respectueuses de l’environnement. Il va s’en dire, que cette conception à un prix. Dessiner une maison positive ne doit pas se faire sans un certain budget. La dépense initiale, de conception et de construction est certainement supérieure la construction d’une maison BBC, mais offre un résultat sans commune mesure dans l’avenir des dépenses énergétiques de celle-ci.

Il est important de réfléchir au ratio, entre la dépense initiale, les dépenses futures et la qualité de l’environnement que nous offrirons à nos enfants.

J’ose espérer, que les industriels ou grands groupes du bâtiment, concevront de réduire leurs marges ou offrir au plus grand nombre un potentiel technique abordable financièrement afin qu’ils puissent être construits des maisons positives en plus grand nombre dans les années à venir.

Comment être sûr que ma maison sera positive ?

La question, qui vient très rapidement après s’être décidé à construire une maison positive, comment être sûr que ma maison sera positive ?

La seule garantie possible pour obtenir une maison positive est de faire appel à des professionnels, travaillant dans l’objectif de garantir ce résultat. Le couple architecte/bureau d’études, est très certainement le seul à pouvoir offrir une solution globale et étudiée.

Pourquoi ce couple ? Car dans le cadre d’une maison positive, l’industrialisation d’un modèle de maison peut et ne conviendra certainement pas selon les cas. Puisque pour réaliser une maison positive l’étude et la forme de la maison doivent correspondre parfaitement au terrain.

Ensuite, pour avoir la certitude d’une maison ne consommant aucune énergie, le travail d’analyse, de contrôle, et de correction doivent se faire tout au long du chantier. Sans ce contrôle total et une maîtrise de complète, que ce soit dans le cadre d’une labellisation ou simplement d’une construction à objectif sans labellisation, le résultat ne pourra être garanti.

Par quelles étapes passer pour obtenir une maison positive ?

Les étapes pour obtenir une maison ayant une consommation d’énergie positive, sont les mêmes que pour la construction d’une maison traditionnelle ou basse consommation, seul vient ce sur ajouter des études, des contrôles systématiques et des corrections tout au long du processus de conception et de construction de la maison.

Il n’est donc pas compliqué ni difficile d’obtenir une maison positive, la seule décision tient dans l’objectif que nous souhaitons mettre pour la consommation énergétique de notre future habitation.

Dessiner, concevoir, chiffrer, corriger, étudier avec un bureau d’études, analyser, bâtir, et contrôler représentent l’ensemble des étapes nécessaires pour obtenir une maison positive.

Quels types de constructions sont susceptibles de devenir positives ?

Il est vrai, que la maison en bois, offre un potentiel plus important pour obtenir une maison positive. Cette facilité, de pouvoir modeler et adapter l’ensemble des éléments techniques d’une maison bois et sans doute la plus grande force de ce type de construction. Construire en bois, n’est pas forcément qu’une question écologiste, un grand nombre de personnes semblent à présent comprendre que cette mise en oeuvre n’est plus et ne sera plus qu’une construction du type chalet.

Les nouvelles techniques, et nouveaux procédés de bardage extérieur permettent une multitude de résultats architecturaux, tant sur le dimensionnement, sur la couleur ou l’aspect. Les seules limites sont désormais les réglementations ou interprétations des réglementations des plans locaux d’urbanisme.

Des suggestions, des questions, des avis ? Intervenez dans l’encart ci-dessous et nous vous répondrons.

Maison positive : explications
4 (80%) 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes conseils et avis vous ont aidés, pour me soutenir, vous pouvez agir en cliquant ICI
3 Réponses à vos questions
Pascal CAMLITI

Bonjour,

Je vous remercie pour votre commentaire même si celui-ci est ciblé lien internet 😉

Répondre
hubert eugenure

très interresant

Répondre
-------------------------------------------------------------------------
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *